Ma veille juridique portera sur la responsabilité de l’ASR
(Administrateur Système & Réseau).

Date de début : 10/2014 | Date de fin : 04/2016

Dans un premier temps nous allons commencer par définir les limites de ma veille juridique il y sera d’écrit qu’est ce qu’un administrateur système et réseau, pour finir nous développerons les grands axe suivant : Le droit & le devoir de l’asr, ses obligations légal.

Qu’elle sont les limite de ma veille juridique :

Pour bien faire les choses, il faut commencer par différencier l’administrateur système de l’administrateur réseau. Dans ce cadre je resterais donc soumis au différents articles en vigueurs lors de ma dernier publications et donc modification. Le droit informatique ce doit et à le devoir d’évoluer au même titre et au même rythme que l’informatique lui même. Il sera donc toujours bon de vérifier la véracité des informations cité lors de ma veille.

Administrateur système : l’administrateur système à comme rôle principale de veille à protéger les données des utilisateurs (Entreprise inclus), il est donc entièrement soumis aux variation et évolution du système.

Administrateur réseau : l’administrateur réseau à comme rôle principale de veiller a protéger le réseau contre tout problème survenant, de la simple panne d’un switch, au problème de barrière contre le Hacking. Il est donc soumis aux variation et évolution du réseau.

Le droit & le devoir de l’asr:

De part ça place dans l’entreprise, l’asr a accès à une ribambelle d’option permettant de voir les données des différents utilisateurs du systèmes. Pour ce fait il à le devoir de maîtriser son outils et de veiller sur le système et ses utilisateurs sans en abuser (l’accès au données personnelle ouvre un porte vers des droits tel que : la propriété intellectuelle, l’utilisation de données priver (CB, Compte mail, etc…) et d’autres).

Malgré son devoir de surveillance et de protection il ne peux outre passé les lois en vigueur. Il ce doit donc de fournir toutes les informations à l’utilisateur à fin de le prévenir des limites de l’utilisation du materiel professionnel par le biais d’une charte informatique. Il ce doit de s’assurer que l’utilisateur à bien prit connaissance des informations des ses propres droits.

Il est soumis au lien de subordinations*.

Les obligations légal :

La base des obligations légal de l’asr sont : Informer – Contrôler – Agir (ICA).

Informer :

Contrôler :

Agir :

Conclusion :

Pour en conclure sur la responsabilité de l’asr, nous pouvons donc voir que l’asr est toujours dans un sens à défaut mais avec différents degré.
Pour bien protéger son système il faut commencer par ce protéger en tant qu’asr ce qui aura pour effet de mettre tous les utilisateurs au courant des normes en vigueur et donc de limité le action à risque.

Et pour finir l’asr est avant tout un veilleurs dans tous les sens, il doit ce tenir au courant des derniers technologies pour ne pas prendre de retard et risque une attaque et en même temps il doit continuer à veiller sur le systèmes au quel il à était affecter.

Il n’y a donc aucune Evolution sur la responsabilité de l’ASR depuis environs deux ans.

Mes sources :

Voici mes sources : Cliquez ici

Mots clés :

Liens de subordination* : Le lien de subordination est inhérent à tout contrat de travail et désigne le fait, pour un salarié, de devoir se conformer aux instructions de l’employeur et de réaliser le travail confié par ce dernier. Le lien de subordination est un des critères essentiels à l’existence du contrat de travail.